Comment la Chambre d’Agriculture de l’Aisne participe au développement de la détection des chardons

Depuis maintenant 6 ans, la Chambre d’Agriculture de l’Aisne travaille sur l’agriculture connectée et son développement. Elle utilise d’ailleurs Abelio pour détecter et éliminer les chardons sur ses exploitations de betterave.
Partagez cette
étude de cas

La situation

La Chambre d’Agriculture de l’Aisne, précurseuse de l’agriculture connectée

Détecter pour mieux traiter, telle est la devise de la Chambre d’Agriculture de l’Aisne qui travaille depuis 6 ans sur l’agriculture connectée et son développement. Leur objectif est d’accompagner et de conseiller les agriculteurs au niveau de leur agro-équipement en prenant en compte l’ensemble de leurs problématiques (équipement actuel, coût de mécanisation, rentabilité etc).
Avec le choix et l’apparition de nombreuses nouvelles technologies mises au service de l’agriculture, le sujet du traitement localisé des cultures a rapidement éveillé leur curiosité. Pour ce faire, il y a un peu plus de 3 ans, ils ont souhaité expérimenter ce qui se faisait sur le marché via un programme mené en partenariat avec la Chambre d’Agriculture de la Somme et financé par l’Agence de l’eau Artois-Picardie. Notre solution Abelio faisait naturellement partie de ce dernier.
Après des tests comparatifs et deux saisons culturales réussies, la Chambre d’Agriculture de l’Aisne nous a fait part de son bilan sur la détection de chardons sur betteraves par drone avec Abelio.

Homme se tenant debout dans un champs et regardant une tablette

La problématique

Quand le chardon entre en concurrence avec la betterave

Le chardon est une espèce de plante qui, pourtant inoffensive, pose problème dans de nombreuses cultures. C’est notamment le cas pour les cultures de betterave, de lin, de pomme de terre ou encore de pois de conserve. Tout élément végétal présent en parallèle de la culture fait concurrence à cette dernière en lui prenant une partie des nutriments et de la lumière dont elle a besoin, entraînant une chute des rendements. Détecter les chardons ou autres adventices de manière très précise permet de les éliminer en les traitant localement, assurant ainsi à la culture cultivée d’avoir tous les apports dont elle a besoin. Ainsi les agriculteurs sont certains d’obtenir un meilleur rendement tout en économisant la quantité d’herbicide utilisé.
La Chambre d’Agriculture de l’Aisne, qui est en charge de proposer des services de conseils et d’accompagnement vers l’agriculture connectée à toutes les exploitations de son département, devait donc prendre en compte cette problématique pour proposer à ses agriculteurs, soumis aux normes environnementales, un service fiable et à un coût acceptable.

  • Une diminution des rendements de la culture
  • Des cultures soumises à des normes environnementales
  • La nécessité de traiter localement les chardons
Fleur dans un champ

La solution

Une détection des chardons par drone avec Abelio

Traiter manuellement le chardon via son pulvérisateur constitue une tâche chronophage et énergivore pour l’agriculteur, qui ne sait pas où sont localisés les chardons et doit donc parcourir toutes ses parcelles.
Abelio récupère et analyse des images de drone avec son intelligence artificielle : les chardons sont automatiquement détectés sur les parcelles et des cartes de modulation de dose de traitement sont générées afin de savoir exactement quelle dose mettre à quel endroit de la parcelle. Ainsi, grâce à la géolocalisation et le traitement localisé, c’est entre 60 et 80% de produit qui est économisé !
En plus de l’impact positif pour la planète, les agriculteurs y gagnent fortement au niveau économique.

  • Une géolocalisation précise des chardons dans la parcelle
  • Un traitement localisé
  • La bonne dose de traitement au bon endroit

Les bénéfices

Un impact écologique et économique durable

Pour la Chambre d’Agriculture de l’Aisne, proposer à leurs agriculteurs la solution Abelio permet de leur apporter un service complémentaire et différenciant de l’agriculture connectée, en les accompagnant dans l’évolution de leur pratique pour avoir un impact économique et écologique réduit et gagner en confort de travail.
Les objectifs des années à venir ? Continuer de déployer le service de détection par drone des adventices d’Abelio en augmentant la surface, le nombre d’exploitations et les types de cultures.
Pour ce faire, les agriculteurs de l’association Agriculture Connectée en Hauts-de-France, qui rassemble une dizaine d’agriculteurs précurseurs, prennent part aux expérimentations sur cette thématique, au même titre que d’autres essais et tests de matériels innovants.  Pour l’heure, des tests sont réalisés pour la détection de chardons dans le lin et la pomme de terre et les résultats ont été concluants avec un bon niveau de détection de chardon.

“ Abelio a été notre meilleur compromis en termes de coût, d’efficacité de traitement et de réactivité.  Au début de notre collaboration, il y avait peu d’acteurs utilisant des drones capables de proposer une telle prestation, avec un suivi et une gestion facilitée.”
Aymeric Lepage
Conseiller en agro-équipement pour la Chambre d’Agriculture de l’Aisne
Distributeur

Contact

Vous êtes un distributeur ?

Demandez une démo de la solution

  • Solution interopérable
  • Vue globale
  • Facilement déployable
Homme représentant un distributeur

Contact

Vous êtes un agriculteur ?

Installez Abelio chez votre distributeur !

  • Cartes de modulation de dose et de détection
  • Suivi des cultures
  • Simple d’utilisation
Agricultrice partenaire d'Abelio

Nos études de cas

Ils maximisent le rendement de leurs cultures avec Abelio

Face aux réglementations et enjeux autour du datura dans les champs de maïs, Nataïs a testé la solution Abelio pour détecter l'herbe du diable dans ses parcelles.
Découvrez comment la Chambre d’Agriculture de l’Aisne a économisé entre 60 et 80% d’herbicide pour le traitement de ses chardons et a permis à Abelio de tester sa solution en conditions réelles.

Ils utilisent Abelio sur leur exploitation :

Avis 5 étoiles

“ Abelio a été notre meilleur compromis en termes de coût, d’efficacité de traitement et de réactivité.  Au début de notre collaboration, il y avait peu d’acteurs utilisant des drones capables de proposer une telle prestation, avec un suivi et une gestion facilitée.”

Aymeric Lepage

Conseiller en agro-équipement pour la Chambre d’Agriculture de l’Aisne

Distributeur
Retour en haut